Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Le MBAM propose des ateliers de codage créatifs gratuits pour les adolescents

    9 mars 2021, 00h45

    Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) fait équipe avec Kids Code Jeunesse dans le cadre de « L’algorithme dans les arts », une série d’ateliers d’initiation à l’art génératif destinés aux 12 à 17 ans. Les 13, 20 et 29 mars prochains, les artistes et compositeurs montréalais Adam Basanta et Erin Gee prendront part à ces ateliers virtuels offerts gratuitement via la plateforme Whereby et discuteront avec les jeunes de l’usage des algorithmes dans leur pratique artistique.

    Le MBAM propose des ateliers de codage créatifs gratuits pour les adolescents «L'algorithme dans les arts».Photo: Musée des beaux-arts de Montréal

    À la croisée des arts et de la technologie, « L’algorithme dans les arts » permet aux adolescents de découvrir les possibilités d’intervention du codage dans le champ des arts visuels. Dans chaque atelier, les participants ont l’occasion d’interagir avec des créations numériques et de découvrir la démarche d’artistes tel Adam Basanta, dont l’oeuvre « 72%_Match : Barnett Newman, Dyonisius, 1949 » a récemment intégré la collection du MBAM. 

    Guidés par un instructeur chevronné, ils s’initieront aux fondements de l’art génératif (qui est créé en tout ou en partie avec des algorithmes) en réalisant des exercices simples de programmation. Ils modifieront un code informatique afin d’interagir avec une oeuvre au moyen de leur propre voix. Les artistes-codeurs en herbe se familiariseront avec l’utilisation de p5.js, une bibliothèque de programmation JavaScript conçue spécialement pour le codage créatif, et avec ml5.js, une bibliothèque d’algorithmes d’apprentissage automatique.

    « Le MBAM a à coeur de rendre l’art accessible aux jeunes et de leur offrir un espace de création convivial et sécuritaire, que ce soit dans le cadre de visites scolaires ou par les activités offertes dans l’ATLR 15-20, un studio de création libre qui leur est réservé. Nous sommes heureux de nous associer à Kids Code Jeunesse, un organisme qui encourage l’apprentissage inclusif de la littérature numérique, afin que des jeunes puissent explorer le potentiel créatif des technologies », a affirmé Thibault Zimmer, responsable des programmes éducatifs – ÉducArt au MBAM.

    « Entremêler l’art et la science permet de créer un environnement d’apprentissage qui stimule l’innovation, la créativité et la pensée critique. Nous voulons que les jeunes puissent apprendre ce que sont les algorithmes, leur fonctionnement et, surtout, comment ils peuvent les utiliser comme outils de communication et d’expression », a commenté Kate Arthur, fondatrice et PDG de Kids Code Jeunesse.

    « L’algorithme dans les arts »

    • Samedi 13 mars de 13 h à 14 h 30
    • Atelier en français, avec la participation d’Erin Gee
    • Places limitées. Inscriptions : bit.ly/3dyfkBc
    • Samedi 20 mars de 13 h à 14 h 30
    • Lundi 29 mars de 17 h à 18 h 30
    • Atelier en anglais, avec la participation d’Adam Basanta
    • Places limitées. Inscriptions : bit.ly/2NhDiWR

    « L’algorithme dans les arts » est rendu possible grâce au soutien du Conseil des arts du Canada.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité