Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Invité de MTL Connecte 2020, Stefaan Verhulst défend l’Open Data à visée sociale

    8 août 2020, 07h30
         |      Article rédigé par Oriane Morriet.

    Ardent défenseur de l’Open Data à visée sociale, Stefaan Verhulst est l’invité de l’édition 2020 de MTL connecte. Dans ce cadre, il donnera une conférence sur l’importance de la portabilité des données pour améliorer la vie des gens. Une occasion également d’introduire auprès des décisionnaires de tout secteur l’Initiative des Cent Questions menée par GovLab auprès des citoyens américains. Pour Stefaan Verhulst, la réflexion sur l’usage des données doit en effet impliquer la société dans son ensemble, si elle vise l’amélioration de celle-ci. Discussion avec Stefaan Verhulst, cofondateur et directeur de la recherche chez GovLab, pour parler de son positionnement par rapport au libre accès aux données et à la portabilité des données.

    Invité de MTL Connecte 2020, Stefaan Verhulst défend l’Open Data à visée sociale Stefaan Verhulst (GovLab).Photo: Rafa Ayoub

    Adjoint à la Tendon School of Engeneering de l’Université de New York, le GovLab est un laboratoire de recherche ayant pour mission d’améliorer la prise de décision grâce aux nouvelles technologies, aux nouvelles sciences et aux nouveaux outils numériques. L’initiative est soutenue financièrement par la MacArthur Foundation et On Omidyar Network, entre autres. En qualité de directeur de la recherche du GovLab, Stefaan Verhulst supervise l’ensemble des études qui y sont menées. « En plus de ça, je suis aussi éditeur en chef de Data & Policy, une revue scientifique en libre accès de Cambridge University Press, qui rassemble des articles sur les enjeux des données numériques. »

    Invité de l’édition 2020 de MTL connecte, Stefaan Verhulst est un fervent défenseur de l’Open Data à visée sociale. « Nous pensons que pour améliorer la façon dont nous prenons des décisions, nous devons générer des connaissances. Et pour générer ces connaissances, nous devons ouvrir l’accès aux données, spécifiquement en réutilisant des données qui ont déjà été collectées », explique-t-il. Les données mentionnées par le directeur de la recherche sont celles des secteurs publics, mais aussi des secteurs privés. Pour le moment, la loi stipule que les données collectées par les entreprises appartiennent à ces entreprises : elles ne sont pas publiques. C’est ce qui doit changer, selon Stefaan Verhulst.

    La visée du libre accès aux données est, pour Stefaan Verhulst, d’améliorer la vie des citoyens grâce à une prise de décision plus logique et plus adéquate : c’est un projet à visée sociale. « Les décisions prises grâce à l’Open Data concernent par exemple la crise sanitaire de la COVID-19. Les données sur la mobilité des personnes peuvent nous permettre de comprendre comment la propagation du virus opère et si les règles de distanciation sociales sont adéquates », détaille Stefaan Verhulst. GovLab étudie de fait la meilleure manière d’ouvrir l’accès aux données pour qu’elle soit durable, économique et efficace.

    Un autre des grands thèmes affectionnés par Stefaan Verhulst est la portabilité des données, qui est selon lui une des façons de générer le transfert de ces données. « Souvent, nous comprenons la portabilité des données de manière étroite, du point de vue du citoyen, qui est en droit de réutiliser ses données pour un autre service », explique le directeur de la recherche. Ce que GovLab prône, c’est la portabilité des données au sens large : le fait de réutiliser les données pour générer des connaissances. « De ce point de vue, la portabilité des données est un des fondements de l’Open Data à visée sociale », affirme-t-il.

    Depuis plusieurs mois maintenant, GovLab mène une enquête auprès de citoyens pour parvenir à une liste de cent questions auxquelles l’analyse des données devrait apporter des réponses : c’est l’Initiative des Cent Questions. « Il ne faut pas seulement que nous ayons accès aux données, mais il faut aussi que nous sachions quelles questions poser », insiste Stefaan Verhulst. Grâce à un système de classement intelligent, certaines questions sont sélectionnées plutôt que d’autres. Ces questions sont classées selon différents thèmes : la qualité de l’air, le genre, la migration, etc. À charge alors des citoyens de choisir celles qui leur paraissent les plus pertinentes pour l’amélioration de la société. Un exemple de question retenue est : comment la composition du corps politique influence les avancées en matière de diversité ?

    À MTL connecte 2020, Stefaan Verhulst parlera de la corrélation entre les collaborations autour des données et la portabilité de ces données. « Je vais aussi parler de comment nous pouvons aboutir à une proposition plus globale concernant la portabilité des données, et non seulement à une proposition qui ne se concentre que sur le fait d’atténuer la compétition entre les partis », explique le directeur de la recherche. La visée est de relier ces problématiques aux questions d’Open Data qu’il défend et à la présentation de l’Initiative des Cent Questions du GovLab. Un ensemble de thématiques qui intéressent particulièrement les décisionnaires montréalais, tout secteur confondu.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité