Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Avatar accueille l’artiste belge François Martig en résidence «Varosha» . Photo: François Martig

    Avatar accueille l’artiste belge François Martig en résidence

    13 octobre 2017, 00h14
         |     

    Avatar accueille l’artiste de Charleroi François Martig en résidence pour le développement de la performance « Varosha » qui a été présenté en 2016, en Belgique. En extension à l’exposition « Achromatopsie », l’Oeil de Poisson et Avatar présentent deux films de Martin Bureau et la performance de François Martig le 13 octobre à 20h30 dans la grande galerie de l’Oeil de poisson, à Québec.

    L’exposition « Achromatopsie » propose la mise en perspective de la notion de « conscience collective » par des oeuvres qui examinent des zones et des frontières, réelles ou imaginées, poétiques, politiques ou encore économiques qui peuvent possiblement en dissimuler d’autres. Interpelé par cet enjeu auquel l’art fait face, Avatar a invité François Martig en résidence pour travailler une nouvelle forme performative à son projet Varosha présentée en 2016, en Belgique.

    L’artiste décrit l’expérience qu’il a faite à Varosha, ville située sur l’île de Chypre : « un point aveugle où s’amalgament les aspects les plus radicaux de la modernité ». Autrefois paradis touristique, mais devenue ville fantôme depuis l’invasion turque en 1974, Varosha est aujourd’hui un amas de bâtisses vides et délabrées.

    La performance, issue de ce projet, donne à voir des extraits de témoignages entrecoupés de noirs et de silences. Les apparitions et les disparitions d’images et de sons dessinent en direct des frontières mouvantes à l’intérieur desquelles les spectateurs expérimentent cette fluctuation entre ce qui est raconté ou tu, interprété ou perçu, entre ce qui est dissimulé et ce qui est mis en lumière, consciemment ou non.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Chloë Ryan a de grandes visées pour Acrylic Robotics

    Chloë Ryan a de grandes visées pour Acrylic Robotics

    Suite
    23 mai 2024, 06h00