Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Le Musée d’art contemporain de Montréal exposera « Femmes volcans forêts torrents » dès le 11 avril «femmes volcans forêts torrents» . Photo: macm.org

    Le Musée d’art contemporain de Montréal exposera « Femmes volcans forêts torrents » dès le 11 avril

    11 avril 2024, 00h30
         |     

    Le Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) dévoile sa toute nouvelle exposition, femmes volcans forêts torrents. Ouverte au public du 11 avril au 18 août 2024 dans les locaux temporaires du MAC à Place Ville Marie, cette exposition collective met en lumière des œuvres de neuf artistes femmes actuellement établies au Québec : asinnajaq, Jacynthe Carrier, Maria Ezcurra, Caroline Gagné, Anahita Norouzi, Nelly-Eve Rajotte, Sabrina Ratté, Sonia Robertson et Malena Szlam.

    Sous le commissariat de Marie-Eve Beaupré, femmes volcans forêts torrents invite à réfléchir sur le rapport hiérarchisé entre nature et « vivant », et ce, à travers une variété de médiums. Réalisées à partir de dessins, photographies, sculptures et installations vidéographiques et sonores, les œuvres présentées sont perméables aux territoires que chacune de ces neuf femmes investigue.

    À l’écoute des éléments naturels sur lesquels elles posent leur regard et des communautés de vivants avec lesquelles elles entrent en relation, les artistes enracinent leurs réflexions dans des écosystèmes diversifiés, depuis les eaux du fleuve Saint-Laurent jusqu’aux sols de la toundra.

    Réunies pour la première fois, elles nous sensibilisent à la fragilité de l’eau ; nous font entendre les battements du cœur de la Terre et le pouls des volcans ; nous rappellent que les arbres communiquent entre eux dans les forêts ; que les oiseaux migrateurs sont chargés d’histoires de diasporas ; que chaque plante porte le bagage des déplacements de son espèce ; que chaque humain loge en lui un torrent

    « À une époque où la disparition des territoires sauvages et des milieux humides s’accentue, alors que le nombre d’espèces de vivants non humains diminue, nous devons exposer les traces amplifiées de leurs bruits et de leur fragile présence, commente Marie-Eve Beaupré, commissaire invitée au MAC. Bien que l’art ne puisse pas résoudre les problématiques écologiques actuelles, ces œuvres nous offrent des occasions de restaurer notre inattention, de pallier notre manque de sensibilité et de connaissances à l’égard du monde diversifié du vivant, qui requiert écoute et respect. »

    Accessibilité

    Disponible en salle (par code QR) et en ligne, un parcours audiodécrit offre une description des éléments et des actions qui composent les œuvres dans l’exposition, tant pour les personnes malvoyantes et non voyantes que pour tout autre public qui souhaite approfondir sa compréhension des contenus visuels de l’exposition. Un plan tactile des salles d’exposition ainsi que des textes d’exposition en gros caractères et en braille sont également disponibles pour consultation au comptoir d’accueil.

    Visites et activités

    • Colloque international Max et Iris Stern : cette seizième édition se tiendra les 12 et 13 avril prochains au Théâtre Paul-Desmarais du Centre Canadien d’Architecture. Plus qu’humain, plus-que-nature : au-delà du vivant propose un regard sur les points de contact entre nature et intelligence artificielle et sur les nouvelles façons d’habiter le monde. Le colloque est présenté en lien avec l’exposition femmes volcans forêts torrents.
      • Commissaire invitée du colloque : Bénédicte Ramade, historienne de l’art et critique d’art.
    • Médiation en salle et visites bilingues : les jeudis et vendredis de 16 h à 19 h (visite à 17 h 30) et les samedis et dimanches de 14 h à 17 h (visite à 15 h) – Visites et médiation

    MAC en famille ($) : atelier-visite pour toute la famille (6 ans et plus) les samedis 4 mai, 1er juin, 6 juillet et 3 août et les vendredis 5 juillet et 2 août – Atelier-visite en famille

    Moments créatifs ($) : ateliers de création pour adultes en lien avec l’exposition les mardis 7, 14 et 21 mai, les mercredis 8, 15 et 22 mai et les samedis 11, 18 et 25 mai – Ateliers de création

    Activités pour les groupes communautaires : programme gratuit de visites-ateliers autour des thèmes de l’exposition proposé du mardi au vendredi du 17 avril au 16 août (sur réservation) – Programme de groupe

    Une nouvelle murale

    Outre cette exposition, des « Dieux, et des Monstres », une œuvre murale réalisée par Mara Eagle et commissariée par Mojeanne Behzadi, sera exposée dans le corridor du MAC à Place Ville Marie du 11 avril au 15 septembre 2024. Artiste montréalaise, Mara Eagle met en évidence les excès du capitalisme tardif, tout en proposant une réalité alternative captivante dans laquelle se perdre. – Murale des Dieux, et des Monstres

    Infos pratiques

    L’exposition « femmes volcans forêts torrents » est présentée à l’emplacement temporaire du MAC Place Ville-Marie, au coin des rues Mansfield et Cathcart. L’entrée principale du Musée se trouve dans la Galerie PVM (accès par la rue Mansfield).

    Horaire :

    • Lundi : fermé
    • Mardi au vendredi : 11 h 30 – 19 h
    • Samedi : 11 h – 18 h
    • Dimanche : 11 h – 17 h 30

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Québec accorde 440 000 $ au Festival KWE !

    Québec accorde 440 000 $ au Festival KWE !

    Suite
    17 juin 2024, 00h00
    Vanessa Sicotte rejoint la galerie Keï Akai

    Vanessa Sicotte rejoint la galerie Keï Akai

    Suite
    15 juin 2024, 08h18
    La SARTEC fête ses 75 ans : un mot de Chantal Cadieux

    La SARTEC fête ses 75 ans : un mot de Chantal Cadieux

    Suite
    14 juin 2024, 01h00