Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Davide Spinato affirme son identité musicale contrastée grâce à « davada » davada. Photo: Vidéoclip de «DLT»

    Davide Spinato affirme son identité musicale contrastée grâce à « davada »

    8 mars 2024, 02h30
         |      Article rédigé par Félix Poncelet-Marsan     

    L’acteur émergent de la scène hyperpop queer montréalaise, Davide Spinato, cherche à établir son propre univers musical sous le nom de davada. Avec la sortie récente de son premier simple « DLT », davada explique qu’iel veut poser les bases de son nouveau style et cultiver son audience en prévision d’un premier album.

    Le morceau teinté d’influences aussi variées que la bubblegum pop et le country détonne avec le début de carrière de Spinato. L’artiste davada s’est en effet lancé.e sur la scène en 2018 dans un groupe punk, The Nicotines, au son fondamentalement garage rock et grunge. La séparation du trio après deux ans d’activité a permis au chanteur.euse de découvrir « de nouveaux styles, une nouvelle scène, de nouveaux amis ». C’est également après cette transition qu’iel a rejoint la communauté queer et découvert son identité non-binaire, qu’iel inclut désormais dans son œuvre.

    L’instrumentale de « DLT » laisse une place prédominante à l’électronique dansante, mais l’accompagne aussi d’une guitare twangy résolument western. Davide Spinato dit adorer ce mélange improbable de « country sentimental » et « d’électronique style année 2000 un peu cheap ». Iel souligne avoir produit « DLT » pour le plaisir et pour changer ses habitudes. « Normalement ma musique est vraiment plus sombre, distortionnée, faded, explique-t-iel, mais j’ai beaucoup aimé le résultat. »

    Tout aussi éclectique que la musique, l’esthétique visuelle du clip est résolument « quétaine ». L’artiste convient qu’iel n’est pas « amateur de vidéoclip à haute production », préférant plutôt « ceux qui sont parodiques, niaiseux, kitsch, low-budget... » Cette préférence assumée justifie sa décision de tourner le clip entièrement sur écran vert, avec des effets visuels autant exagérés que comiques.

    Malgré l’ambiance énergique et lumineuse de la chanson, « DLT » traite du sujet plus sérieux qu’est l’attachement anxieux. Spinato confirme qu’il s’agit d’une thématique personnelle, puisqu’iel « en fait depuis [son] jeune âge. » Son goût pour les chansons aux paroles mélancoliques fait qu’iel tire de l’inspiration de son expérience passée, pour ensuite l’interpréter « de façon vraiment contrastée, avec du son à haute fréquence, upbeat, énergisant. » Cette méthode se trouve dans la plupart de ses chansons, puisque « plus il y a de contrastes entre les paroles et l’instrumentale, plus j’aime ça ».

    Le projet davada demeure la priorité actuelle de Davide Spinato, avec la parution cet automne d’un EP, l’organisation d’un spectacle de lancement en fin d’année ainsi que de la distribution d’une gamme de marchandise. Cependant, l’artiste se questionne déjà sur ce qu’iel va réaliser ensuite. Iel pense notamment « à un projet hyperpop adjacent plus sombre avec des influences métal », mais iel demeure ouvert à d’autres possibilités créatives. Davide Spinato compte dans tous les cas profiter du momentum que va entraîner davada et répondre à la demande de son public.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Jeremy Rice dévoile « They Know Where You Live »

    Jeremy Rice dévoile « They Know Where You Live »

    Suite
    24 mai 2024, 00h00
    Gabriella poursuit sa tournée « Million Lights »

    Gabriella poursuit sa tournée « Million Lights »

    Suite
    24 mai 2024, 00h00