CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Le RFAQ veut une loi pour davantage d’équité en affaires... Lois. Photo: Witwiccan, sous licence CC

    Le RFAQ veut une loi pour davantage d’équité en affaires...

    16 septembre 2019, 10h30
         |     

    Le Réseau des Femmes d’affaires du Québec (RFAQ) interpelle les partis politiques fédéraux afin qu’ils s’engagent formellement à adopter une loi visant à inclure davantage d’entreprises à propriété féminine dans les processus d’appels d’offres publics et privés ainsi que dans les chaînes d’approvisionnement des grandes corporations.

    Depuis huit ans déjà, le Réseau des Femmes d’affaires du Québec (RFAQ) établit efficacement des ponts entre les grandes entreprises et les femmes entrepreneures pour qu’elles fassent davantage affaire ensemble. « Notre méthode fonctionne, mais on doit pratiquement sensibiliser les entreprises une par une. Une loi qui mettrait en place des mesures fiscales incitatives pour les grandes entreprises s’approvisionnant auprès d’entreprises appartenant à des femmes assurerait une progression phénoménale en matière d’équité en affaires », soutient la présidente-directrice générale du RFAQ, Ruth Vachon.

    Le Réseau des Femmes d’affaires du Québec invite donc les partis politiques à prendre l’engagement de mettre en place des mesures fiscales incitatives afin de stimuler l’entrepreneuriat féminin, comme il en existe depuis 30 ans aux États-Unis.

    « L’adoption du Women’s Business Ownership Act aux États-Unis a donné une impulsion incroyable aux femmes entrepreneures. Par exemple, le nombre d’entreprises à propriété féminine a augmenté de 114% entre 1997 et 2017 aux États-Unis selon The 2017 State of Women-Owned Business Report. Au Canada, entre 2005 et 2013, la progression du nombre d’entreprises à propriété féminine n’a été que de 18%, selon Statistique Canada. À ce rythme, la parité en affaires prendra des siècles à s’établir. Alors pourquoi une loi pour assurer une plus grande équité en affaires ? Parce qu’on est en 2019... », rappelle Ruth Vachon.

    Depuis 38 ans, la raison d’être du Réseau des Femmes d’affaires du Québec est d’offrir aux femmes les moyens de leurs aspirations. Pour ce faire, il met en place des stratégies concrètes qui inspirent, connectent et propulsent les femmes vers de nouveaux sommets, afin de développer l’économie au féminin et de créer plus de richesse.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES