Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Magazine CONVERGENCE no 52

    15 juillet 2008, 19h15
         |      Article rédigé par Steeve Laprise.
    Magazine CONVERGENCE no 52
    CINÉ-TÉLÉ-ANIMATION
    Truffe de Kim Nguyen : clair-obscur
    Comme avec Le Marais, Kim Nguyen propose un univers parallèle, une fiction noire ancrée dans un réalisme troublant. Écrit sur une période de trois ans, au départ dans un état de demi-sommeil, le film a une logique qui lui est propre, assure le réalisateur. Un risque pour le jeune réalisateur qui avoue avoir eu quelques doutes avec cette nouvelle parabole. Rencontre avec un cinéaste qui se plaît dans l’exploration de nouveaux horizons.
    Treevenge, sapins vengeurs
    Après le succès de la bande-annonce Hobo with a Shotgun qui a fait partie de la double présentation de Rodriguez et Tarantino Grindhouse, Jason Eisener nous revient cette année avec Treevenge. Alors que le massacre de Noël approche, les sapins décident qu’ils en ont assez et se vengent sur les humains qui les ont fait souffrir toutes ces années. Rencontre avec un réalisateur qui se complait dans le film de série B
    Avec 125 000 $, Darren Curtis et Kidnapper film mettent au monde Who is KK Downey
    Avec un budget de 125 000 $ totalement financé par des intérêts privés, Darren Curtis et ses collègues de Kidnapper film ont mis au monde « Who is KK Downey ». Cette fable déjantée, qui raconte l’histoire de deux amis qui inventent un personnage pour faire publier un livre, sera présentée en première canadienne lors du festival Fantasia. Déjà, le film a été vu au CinéQuest à San José où il a remporté le « New Vision Award » et au Boston Underground Film Festival où il a remporté le prix du public.
    10e Ave vise toutes les plateformes
    Dirigée par Nancy Savard, la société 10e Ave, de à Saint-Augustin-de-Desmaures, veut décliner ses contenus toutes les plateformes possibles. « Depuis que j’ai ouvert la boîte, c’est toujours ce qu’on a voulu faire : des histoires et des personnages sur toutes les plateformes », indique Nancy Savard.
    Genius Party : le studio japonais 4°c a de quoi fêter
    Le studio d’animation japonais Studio 4°c présente au festival Fantasia 2008 une animation composée par cinq différents réalisateurs, Genius Party. Sans contrainte, les directeurs ont pu laisser aller leurs fantaisies pour produire ces cinq courts métrages d’animation avec leurs styles particuliers et les histoires dont ils avaient envie de raconter. Le Lien MULTIMÉDIA est entré en contact avec le Studio 4°c pour en apprendre un peu plus sur ce qui distingue cette boîte des autres entreprises d’animations nipponnes.
    INTERACTIF
    Système Formica :: une délicate membrane vidéo développée par Philomène Longpré
    Philomène Longpré est une artiste en arts numériques qui explore l’interaction entre les mondes physique et virtuel. Depuis 1999, sa recherche se spécialise sur le développement de systèmes vidéo interactifs qui juxtaposent des membranes vidéo robotiques, des personnages virtuels, des interfaces numériques innovatrices et des sons abstraits, pour générer de nouvelles communications entre les visiteurs et leur environnement. Son projet Système Formica était en nomination pour un OCTAS. L’artiste répond aux questions du Lien MULTIMÉDIA.
    Installation interactive Mission Gaia :: sauver la planète
    Pour les sept prochaines années, les visiteurs du Centre des sciences de Montréal pourront tenter de sauver la planète dans le cadre de l’exposition Mission Gaia. Basée sur les principes du développement durable, les visiteurs seront amenés, seul ou en groupe, à décider de l’avenir de la planète grâce à une installation immersive et interactive préparée par la firme montréalaise TRAM MÉDIA. Un projet d’envergure qui a coûté un peu plus d’un million de dollars et qui a pris trois ans à fignoler.
    Halo 3 :: redéfinir le vocabulaire visuel
    Difficile de réinventer la roue quand on travaille sur une franchise ? Pas nécessairement, si on en croit Vic DeLeon, artiste senior sur les environnements de Halo 3. Devant pousser plus loin les caractéristiques du Flood, cette vie extraterrestre qui se propage à la manière d’un virus, l’artiste a dû scruter les recoins de son imagination pour arriver au résultat définitif. À l’invitation du chapître Montréal de l’IGDA, il a discuté de sa démarche en compagnie de Mike Zak, artiste en chef de l’environnement. Le Lien MULTIMÉDIA était sur place.
    Dossier : tendances Internet 2008
    dossier préparé par Jean-François Arseneau, Sophie Bernard, Charles Prémont et Steeve Laprise à partir d’une sélection d’articles publiés dans le bulletin Le Lien MULTIMÉDIA.
    Annie Abrahams :: la solitude de l’individu contemporain
    L’artiste Web Annie Abrahams était récemment à Montréal le temps de quelques performances et ateliers. L’artiste hollandaise, qui réside désormais à Montpellier, a une démarche artistique qui l’a menée de la biologie aux arts médiatiques. Explorant des thèmes comme la communication et la solitude de l’individu contemporain, Annie Abrahams constate et provoque. Le Lien MULTIMÉDIA l’a rencontrée lors de son passage au laboratoire NT2. Entrevue vidéo
    ELECTRONIKA
    SAT Kids : pour les enfants qui n’aiment pas jouer dehors
    Ce n’est pas tous les enfants qui ont envie de jouer au ballon ou d’aller à la plage tout l’été. Certains préfèrent la fraîcheur des sous-sols et la luminosité des écrans. « C’est ces jeunes-là qu’on veut aller chercher », dit Richard Langevin, directeur de la formation pour la Société des arts technologiques (SAT). À sa première édition cette année, le projet fait suite au succès qu’avait connu le projet pilote du même nom qui avait eu lieu au mois de mars 2008.
    Mathias Kaden :: house minimal saxon et sono mondiale
    Mathias Kaden habite la ville de Jena en Allemagne, célèbre pour ses universités depuis le Moyen Âge, ses philosophes influents à partir du XVIIIe siècle et plus récemment les sciences de pointe (photographie, bioinformatique, biotechnologie, logiciels). Portrait.
    Donzelle... effervescente
    Née d’une mère portugaise et d’un père québécois, Roxanne Arsenault flirte avec la musique depuis belle lurette. Elle anime d’abord à la radio du CEGEP de Saint-Jean-sur-Richelieu, puis à CISM dès l’âge de 20 ans. Elle travaille comme disquaire et mixe entre autres aux Foufounes électriques, à la Casa del Popolo, au Cheval blanc, pour enfin quitter le DJing et créer son propre projet musical. Parallèlement, elle rédige une maîtrise en histoire de l’art à l’UQÀM sur la reconnaissance et la sauvegarde du patrimoine kitsch québécois. Féministe du 3e millénaire, elle est également coordonatrice à temps plein d’un des plus anciens centre d’artistes au Québec (35 ans d’existence), la galerie Powerhouse de La Centrale, consacrée aux artistes féminines.
    Onur Özer :: entre jazz oriental et techno minimal
    DJ vedette de techno minimal à Istanbul à la fin des années 90, Onur Özer fait en 2005 une percée remarquée en Occident. Par le biais des étiquettes berlinoises Vakant et Freude am Tanzen, l’artiste au look sombre et sophistiqué offre plusieurs maxis de tech-house deep, à cheval entre le techno et le jazz.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité