Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Le Théâtre du Futur présente « La Colère des Doux »

    5 mai 2021, 00h10

    Pour souligner son dixième anniversaire en grosse pompe, le Théâtre du Futur présente avec fringance « La Colère des Doux », une comédie futuriste en forme d’expérience virtuelle à mi-chemin entre le site Web interactif, les livres dont vous êtes le héros, le show funk, la relaxation ASMR, le cinéma d’animation expérimental et... le théâtre.

    Le Théâtre du Futur présente « La Colère des Doux » « La Colère des Doux ».Photo: Affiche (portion)

    « Ce n’est pas une banale captation de théâtre (ouach !), c’est une oeuvre d’art filmique novatrice, une fresque originale du 21e siècle, soulignent les créateurs. En plus de cette expérience virtuelle épatante, la compagnie offrira aux spectateurs trois rencontres uniques et un accès aux captations de leurs spectacles des dix dernières années, le tout pour un mois seulement. »

    « La Colère des Doux » : du 7 au 30 mai sur vos écrans

    « Cette saga futuriste se raconte en parcourant une carte interactive virtuelle, un site Web ludique créé par l’équipe de Folklore, auquel on accède à l’achat d’un billet, expliquent les créateurs. Le spectateur, via son écran / ordi / dining-room / oubliette, choisit dans quel ordre il avance dans l’histoire. Chaque chapitre-ville est un court métrage variant entre 10-15 minutes, 45 minutes à 1 minute ! On visite les milliers de nouvelles villes, clans et communautés étranges qui constituent la courtepointe du Québec post-révolution. En somme, c’est une oeuvre cousue sur mesure pour le citoyen confiné d’aujourd’hui. Plus que jamais, le Futur est à nos portes... »

    Synopsis : « La Colère des Doux » raconte votre histoire à vous. Oui oui. Et cette histoire débute dès demain. Après des années à empiler des petites frustrations personnelles, collectives, vous rentrez de travailler (de chez vous) et vous entendez dire par un ami que le prix des bananes vient d’exploser. Drastiquement. C’est la goutte de marde qui fait déborder le vase. Vous courez en chercher à l’épicerie mais voilà que les gens sont devenus fous, dehors c’est la révolution. Accidents, batailles, violences. Toute cette colère refoulée en chacun de nous envers « les épais qui comprennent rien » (i.e : la majorité) culmine en une véritable guerre civile. C’est le grand schisme. Plutôt que de vous entretuer en ville, vos amis et vous décidez d’aller habiter à la campagne, loin des soucis (les autres). La collectivité éclate ainsi en des milliers de micro-sociétés, des néo-villages de gens qui ont la même vision du monde. C’est la pensée en silo à son paroxysme, le début d’un temps nouveau. Une cité nostalgique par ici, une tribu woke par là, etc. L’ère de la « Colère des Doux » est arrivée.

    « La Colère des Doux » est une création du Théâtre du Futur, en partenariat avec le Théâtre Aux Écuries, qui sera présentée en ligne du 7 au 30 mai 2021. La carte interactive sera accessible sur n’importe quel appareil connecté à Internet.

    « La Colère des Doux »

    • Texte : Olivier Morin et Guillaume Tremblay
    • Musique : Navet Confit
    • Montage et environnement sonore : Navet Confit et Guillaume Tremblay
    • Mise en scène : Olivier Morin
    • Interprètes : Olivier Morin, Guillaume Tremblay et Navet Confit
    • Éclairages : Marie-Aube St-Amant Duplessis
    • Costumes : Estelle Charron
    • Sonorisation : Catherine Sabourin
    • Caméra : Simon Gaudreau, Frédérique Bérubé, Martin Skorek, Michel Fordin, Guillaume Tremblay, Olivier Morin
    • Montage vidéo et dessin animé : Olivier Morin
    • Montage des mini-capsules : Julien Charbonneau
    • Site Web : Folklore
    • Direction technique : Michel Fordin

    Tarifs :

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité