Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    FFM 2018 : Première du long métrage du long métrage « Curtiz », le réalisateur de « Casablanca » (CO)

    1er septembre 2018, 08h21

    Deux productrices, deux actrices et une scénariste sont venues présenter le fruit de quatre ans d’efforts à cette édition 2018 du Festival des films du monde. Il s’agit du film hongrois en compétition officielle, « Curtiz », un long métrage de fiction largement inspiré de la vie du réalisateur du grand classique américain « Casablanca », Michael Curtiz, et de sa fille Kitty.

    FFM 2018 : Première du long métrage du long métrage « Curtiz », le réalisateur de « Casablanca » (CO) L'équipe de «Curtiz» au FFM.Photo: FFM

    Lorsqu’il quitte l’Europe pour l’Amérique, Michael Curtiz abandonne sa petite fille à Budapest. À Hollywood, Curtiz est puissant, arrogant et le cinéaste s’apprête à tourner Casablanca avec Humphrey Bogart et Ingrid Bergman. Mais voilà, nous sommes en 1942 et les États-Unis s’apprêtent à s’engager dans la Deuxième Guerre mondiale. Curtiz tente alors par tous les moyens de faire sortir Kitty du pays. Véhicule de propagande américaine au discours antinazi Casablanca, mis en scène par un Juif, devient un réel obstacle et place Kitty dans une situation dangereuse, en plus de mettre en péril son départ pour l’Amérique.

    En plein tournage, alors que le réalisateur est aux prises avec des problèmes de production, sa fille apparaît sur le plateau et le confronte. Cette rencontre aura une grande influence sur le rôle de Rick, personnifié par Humphrey Bogart et surtout, sur le dénouement du chef-d’œuvre du cinéaste hongrois.

    Fait inusité, le fameux café de Rick dans « Casablanca » a été reproduit pour les besoins du tournage.

    Cinq femmes seront donc au FFM pour présenter « Curtiz » qui sera projeté le samedi 1er septembre à 11 h 30 et à 19 h. Sur la photo : Cette équpe tricotée serrée s’est prêtée au jeu sur le toit de l’Impérial. De gauche à droite : l’actrice Evelin Dobos (Kitty), la scénariste Zsuzanna Bak, les productrices Judit Romwalter et Claudia Sumeghuy et l’actrice Lili Bordan qui fait présentement carrière à Hollywood (Irene Lee). Oui, il y a bien un réalisateur qui accompagne toutes ces femmes, il tenait la caméra pour la photo, il s’agit de Tamas Yvan Topolanszky. Elles seront sur leur 31 avec Tamas, bien sûr, pour présenter Curtiz à l’Impérial. Source : FFM

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité