Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Le Festival d’opéra de Québec fait le bilan de sa 11e édition

    15 août 2022, 10h00

    La 11e édition du Festival d’opéra de Québec s’est conclue le 4 août avec la dernière représentation de « Faust » au Grand Théâtre de Québec. Ce spectacle, ainsi que les autres œuvres au programme, auront établi la marque de Jean-François Lapointe comme nouveau directeur général et artistique de l’événement.

    Le Festival d’opéra de Québec fait le bilan de sa 11e édition Festival d'opéra de Québec.Photo: Courtoisie

    Sa programmation a offert le haut niveau de qualité qu’on pouvait espérer d’un chanteur qui a connu une carrière remarquable, notamment en opéra français. Présenté par BMO Groupe financier en collaboration avec Le Soleil, le Festival proposait comme production phare (« Faust » de Gounod), une création grand public (« Yourcenar – Une île de passions »), une création jeune public (« 3 contes d’Andersen »), une adaptation d’opérette (« Une veuve joyeuse ») et une variété d’activités extérieures gratuites.

    Parmi les activités extérieures, le tout nouveau Circuit opéra a suscité un vif intérêt mettant en vedette l’histoire et la richesse de cinq lieux culturels du Centre-ville en plus de présenter des airs célèbres d’opéra, tout en français. Ce sont plus de 700 personnes par jour qui ont parcouru chacune des stations. De son côté, la Brigade lyrique, qui a fait peau neuve avec sa toute nouvelle scène aux allures de castelet, aura offert des airs d’opéra et d’opérette dans 12 parcs de la ville à raison de 2 représentations par jour devant une moyenne quotidienne de 150 spectateurs, et ce, notamment grâce à l’appui du Bureau des grands événements, de Première Ovation et de la Commission de la capitale nationale du Québec.

    Avec sa toute nouvelle allure, la scène de la Brigade lyrique pourra dans un avenir rapproché devenir le lieu de productions artistiques plus complètes et élaborées. Par ailleurs, fidèle à sa mission d’encourager la relève lyrique à Québec et de démocratiser l’opéra, ces deux activités proposées par le Festival auront permis à de jeunes chanteurs de se produire lors de plus 200 prestations. Jean-François Lapointe tient d’ailleurs à souligner l’apport remarquable du jeune William Desbiens qui, en plus de participer quotidiennement à la Brigade opéra, a défendu avec talent le rôle de Wagner dans la production phare du Festival.

    La proposition originale et divertissante « Une veuve joyeuse » a trouvé son public et c’est devant près de 800 personnes réparties sur trois représentations que les jeunes artistes de JM Canada ont pu déployer leur talent. De leurs côtés, les créateurs Jean-Philippe Lavoie et Jean-François Mailloux ont de nouveau conquis le cœur des jeunes et moins jeunes avec les « 3 contes d’Andersen – Pour petits et grands enfants » qui ont à la fois apporté du réconfort, de la douceur et de l’humour à plus de 500 spectateurs à travers des textes et de la musique qui subliment les âges. Cette heureuse collaboration avec l’Université Laval et la Relève Musicale de Québec est une occasion unique pour initier les plus jeunes à l’art lyrique et apporte une toute nouvelle perspective à l’amateur d’opéra.

    La très attendue création « Yourcenar – Une île de passions », un opéra d’Éric Champagne sur un livret d’Hélène Dorion et de la regrettée Marie-Claire Blais qui se sont inspirées de la vie et de l’œuvre de Marguerite Yourcenar a répondu aux attentes et conforte le directeur de l’Opéra de Québec dans sa vision d’inclure un volet création d’œuvres nouvelles dans la programmation du Festival d’opéra de Québec. En effet, tant les médias que le public ont répondu à l’appel et ont démontré un grand intérêt pour cette coproduction entre le Festival d’opéra de Québec, l’Opéra de Montréal et Les Violons du Roy.

    Les craintes quant à la COVID chez bien des opéraphiles, l’inflation et la difficulté à ramener le public en salle après plus de deux ans de pandémie aura eu un effet malheureusement notable sur le nombre de spectateurs présents aux quatre représentations de « Faust ». Malgré tout, cette oeuvre est le symbole même de la qualité et de l’envergure que peuvent apporter toute l’expérience et la stature de Jean-François Lapointe à la barre de l’Opéra de Québec et du Festival. La critique est dithyrambique (« Un Faust d’une rare distinction », Le Soleil ; « Un Faust incontournable », Le Devoir ; « De grandes voix et un haut calibre pour Faust », Journal de Québec) et ceux qui ont eu la chance d’y assister ont été renversé par le spectacle.

    Daniel Turp, président du Conseil d’administration de l’Opéra de Québec et de son Festival, s’est dit quant à lui très fier du succès de cette 11e édition : « Avec les membres de son équipe, Jean-François Lapointe a réalisé un tour de force en organisant en 2022 un festival dont la programmation fut riche, diversifiée et innovante. La production de Faust s’est avérée être d’une classe mondiale et Une Veuve Joyeuse a séduit le public. La présentation de Yourcenar et des 3 contes d’Andersen a démontré la volonté de l’Opéra de Québec d’enrichir le répertoire lyrique. La tournée de la Brigade lyrique et le nouveau Circuit opéra ont permis de démontrer que l’Opéra de Québec, avec son festival, entend, comme le prévoit son Plan stratégique 2022-2025, prendre sa place au cœur et dans l’imaginaire de sa communauté. »

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité