Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    L’Ensemble Constantinople lance l’album « Sur les traces de Rumi »

    19 mai 2022, 00h00

    Pour clore la saison du 20e anniversaire de Constantinople, l’ensemble lance un 20e album au Canada et sur toutes les plateformes numériques. Ce nouveau disque, en plus d’un rayonnement international sans pareil et un dernier concert, déjà à guichets fermés dans plusieurs villes, souligne une 20e saison exceptionnelle pour le groupe.

    L’Ensemble Constantinople lance l’album « Sur les traces de Rumi » Kayhan Kalhor et Kiya Tabassian.Photo: Nikolaj Platov

    Djalaleddine Rumi (1207-1273), de par son oeuvre de plus de 100 000 vers, nous a laissé un trésor immuable qui reflète une conception du monde raffinée et lumineuse. Plonger dans son univers et sillonner ses textes est une porte d’entrée vers une pensée plus profonde et une spiritualité universelle. Il est une source intemporelle de passion, mais aussi un guide qui élève l’esprit, telle la lumière qui a toujours attiré et fait croître les plantes.

    Entourés d’un ensemble d’instrumentistes exceptionnels, c’est une œuvre musicale à la fois profonde et spontanée que Kiya Tabassian et la chanteuse Ghalia Benali ont endisquée. « Sur les traces de Rumi » : un 20e album que s’offre Constantinople avec émotion, pour souligner tout le chemin parcouru ces 20 dernières années d’existence.

    Un rayonnement international sans pareil

    Entre février et juin 2022, Constantinople a présenté ou présentera 12 de ses créations avec plus de 60 concerts en Angleterre, Allemagne, Belgique, Luxembourg, Suisse, Espagne, Danemark, Lettonie, Lituanie et, bien sûr, plusieurs villes du Canada.

    Kiya Tabassian et Constantinople ont été artistes en résidence au prestigieux Festival de Flandres, « Lunalia », et ont eu la chance d’y présenter plusieurs créations.

    Récemment, après un arrêt à Riga en Lettonie (15 mai), puis à Hanovre en Allemagne (18 mai) l’ensemble se présentera dans plusieurs villes en Lithuanie (le 20 et le 23 mai à Vilnius, le 21 mai à Plunge, le 24 mai à Kaunas), puis à Schaffhouse en Suisse (28 mai) et Salem en Allemagne (31 mai) avant de revenir au Canada.

    Concert de clôture de la saison : « Ciel de l’Iran », le samedi 11 juin 2022 à la Salle Bourgie

    Kiya Tabassian a invité le virtuose du sétar Kayhan Kalhor, en direct de l’Iran, à se joindre à l’ensemble Constantinople le temps d’un voyage musical à la Salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal, le samedi 11 juin 2022.

    Depuis la nuit des temps, la musique règne parmi les astres de la civilisation iranienne. Phénomène unique en Orient, ce fruit de l’héritage mystique fascine par sa capacité à se régénérer constamment, et rester à la surface des tendances musicales. Passeurs de mémoire et défricheurs d’avenir, Kayhan Kalhor et Kiya Tabassian font converser poésie des temps anciens et temps nouveaux, contribuant à une culture en pleine effervescence.

    Ambassadeur de la musique persane et grand maître incontesté du setar, Kayhan Kalhor accompagne Kiya Tabassian à travers un univers musical actuel aux traditions riches. Leurs passions et savoirs, entrelacés avec brio, offrent un concert des plus grandioses aux couleurs des origines des deux musiciens.

    « Lors de mon arrivée au Canada, à l’âge de 14 ans, Kayhan Kalhor a été mon maître de sétar, souligne Kiya Tabassian, directeur artistique de Constantinople. J’ai suivi ses cours durant plus d’un an avant qu’il ne parte bâtir sa carrière internationale, qui l’a définitivement placé parmi les plus grands musiciens du monde. Nous nous sommes retrouvés il y a quelques années, cette fois-ci en tant que collaborateurs, en formant un duo de sétar qui a été invité sur quelques-unes des plus prestigieuses scènes à travers le monde. Pour moi, il reste mon mentor, mais maintenant, j’ai la chance de le considérer également comme grand partenaire musical. »

    L’oeuvre sera également présentée les 3 et 4 juin à Vancouver, le 5 juin à Victoria, les 8, 9 et 10 juin à Toronto, et le 12 juin à Québec.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité