Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    François Morency est porte-parole d’une campagne de sensibilisation nationale sur la démence

    17 janvier 2022, 15h00

    L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) lance sa première campagne nationale de sensibilisation à la démence dans le cadre du Mois de la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer au Canada, afin de réduire les perceptions négatives à l’égard de la démence et des personnes qui en sont atteintes.

    François Morency est porte-parole d’une campagne de sensibilisation nationale sur la démence François Morency.Photo: Karine Dufour

    Des attitudes et des croyances non fondées sur la démence peuvent entraîner une stigmatisation, qui peut affecter les personnes atteintes de démence, leurs proches et les aidants. La stigmatisation peut conduire à l’isolement social, au sentiment de solitude et à l’érosion du sentiment d’estime de soi.

    La campagne de l’ASPC soutient la mise en oeuvre de la première stratégie nationale sur la démence au Canada : Une stratégie nationale sur la démence pour le Canada : Ensemble, nous y aspirons et vise à éduquer et à aider les Canadiens à mieux comprendre la démence et la meilleure façon de soutenir les personnes qui en sont atteintes et d’interagir avec elles. La campagne met également en évidence les capacités des personnes atteintes de démence tout en brisant les perceptions négatives, afin de rendre nos communautés plus accueillantes et plus solidaires.

    Les personnes atteintes de démence peuvent continuer à être actives dans leur communauté et à participer aux activités qu’elles aiment. Certaines peuvent vivre de façon autonome et continuer à travailler et à s’occuper de leur famille pendant des années après l’apparition des premiers symptômes. Au fur et à mesure que la démence progresse, les personnes atteintes peuvent avoir besoin de plus d’aide pour accomplir leurs tâches quotidiennes, mais elles continuent à vouloir être en contact avec les autres et à éprouver des émotions comme nous tous.

    Dans le cadre de cette campagne, l’ASPC s’associe à l’humoriste, comédien et animateur François Morency pour être porte-parole et ambassadeur francophone. M. Morency a accepté de prêter sa voix à la cause, alors qu’il a perdu son père qui était atteint de la maladie d’Alzheimer en 2019, et sa mère en 2021 qui était atteinte de démence. Le comédien travaille actuellement sur la cinquième saison de son émission « Discussions avec mes parents ».

    « Je suis honoré d’être le porte-parole pour cette importante campagne visant à démystifier la démence, une cause pour laquelle je me sens très proche, commente François Morency. Chaque personne et chaque famille vit la démence différemment. Plus nous en apprenons sur cette condition, mieux nous pouvons soutenir les gens qui en sont atteints. »

    « Nous sommes heureux de travailler avec François Morency, qui poursuit ses efforts pour démystifier la démence auprès des Québécois et Canadiens, à travers son histoire personnelle des plus touchantes, déclare Jean-Yves Duclos, Ministre de la Santé. Il est important de comprendre que selon ses symptômes, une personne atteinte de démence peut continuer à faire beaucoup de choses et chacune a ses propres expériences à partager. En améliorant les connaissances sur la démence, nous serons mieux équipés pour créer des communautés qui aident les personnes atteintes à rester engagées et à se sentir valorisées et intégrées. »

    Jay Ingram, auteur, animateur et communicateur scientifique, est le porte-parole et ambassadeur anglophone.

    Faits saillants et statistiques provenant de l’ASPC

    • Deux tiers des Canadiens (64 %) indiquent qu’ils sont préoccupés par la possibilité qu’un de leurs proches soit atteint de démence.
    • Environ un Canadien sur deux (49 %) s’inquiète de la possibilité de développer personnellement une démence.
    • Près de 60 % des Canadiens craignent que s’ils recevaient un diagnostic de démence, leur entourage les traite différemment.
    • 46 % des Canadiens ne se sentent pas entièrement à l’aise d’interagir avec une personne atteinte de démence.
    • Au Canada, entre avril 2017 et mars 2018 :
    • Près de 452 000 personnes âgées de plus de 65 ans vivaient avec une démence diagnostiquée.
    • Près de 85 000 personnes âgées de plus de 65 ans ont reçu un nouveau diagnostic de démence.
    • Il existe différentes formes de démence, la plus connue étant la maladie d’Alzheimer. Elle touche plus souvent les femmes.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité