Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Sunderloom lancera son single « Vague de peur » le 28 octobre

    21 octobre 2021, 00h00

    Sunderloom lancera le single « Vague de peur » le 28 octobre prochain. Ce titre est le troisième extrait de l’album Cafés In Times of Disbeliefs qui paraîtra au printemps prochain.

    Sunderloom lancera son single « Vague de peur » le 28 octobre Sunderloom.Photo: sunderloom.bandcamp.com

    Originaire de Québec, le duo formé du chanteur et multi-instrumentiste Alinoë Schneider et du batteur Charles Bélanger est actif sur la scène alternative depuis 3 ans. Sunderloom mélange poésie et introspections à différents styles comme le jazz fusion japonais et le new wave.

    « Vague de peur » est le troisième single à paraître de Cafés In Times of Disbeliefs, le deuxième album du groupe. L’album énumère les peurs et les craintes du passage à la vie adulte. Le stress, la déprime et la recherche intérieure sont des thématiques récurrentes dans les textes de Sunderloom. Bien que l’anglais demeure la langue d’usage intuitive du groupe, cette pièce jongle entre le français et l’anglais et va chercher d’autres influences comme le rap.

    Le single de Sunderloom est une réfléxion sur le sombre état d’esprit dans lequel Alinoë se trouvait l’été dernier. Cette période de stress intense et de dépression l’a forcé à se questionner sur la possibilité de vivre dans un monde où tout terrifie et où la beauté est illusoire. L’océan de son subconscient s’était rempli au point de déborder sur la plage de sa conscience à la manière d’une vague s’écrasant sur le rivage, annonçant une tempête.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité