Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Le MUMAQ expose « Histoires entrelacées : Carole Frève, artiste du verre »

    20 octobre 2021, 00h00

    Le MUMAQ présentera « Histoires entrelacées : Carole Frève, artiste du verre » du 23 octobre 2021 au 23 janvier 2022, sa troisième exposition temporaire de l’année à la suite de la réouverture du musée en juin 2021. Cette exposition souligne les 25 ans de carrière de l’artiste dont la réputation s’est solidement établie à l’étranger mais qui reste peu connue au Québec.

    Le MUMAQ expose « Histoires entrelacées : Carole Frève, artiste du verre » «Histoires entrelacées : Carole Frève, artiste du verre».Photo: Affiche (portion)

    « Pour le MUMAQ, cette exposition constitue une occasion unique de présenter les oeuvres d’une artiste qui travaille le verre à chaud, médium absent de la programmation depuis quelques années, tout en valorisant l’excellence de la création contemporaine en métiers d’art au Québec, a déclaré Perrette Subtil, directrice générale du MUMAQ. C’est également l’opportunité de souligner 2022, Année internationale du verre nommée comme telle par les Nations-Unies en mai dernier. »

    Par l’intermédiaire de ses sculptures, l’artiste nous raconte des histoires entrelacées de verre et de cuivre : « Mes pièces sont souvent imaginées telles des mises en scène, elles racontent une histoire ou elles évoquent un souvenir ». Par le biais de la mise en récit sculpturale, l’artiste nous invite dans son univers poétique intime teinté de réflexions, de rêveries et de souvenirs, réels ou imaginés.

    La mise en exposition se déploie en fonction des quatre thèmes centraux qui se sont entrelacés au cours des différents cycles, phases et périodes de création de l’artiste. Des thèmes qui la poursuivent et qu’elle poursuit à travers le temps : Récits, Anges, Protection et Duo. En proposant plus d’une quarantaine d’oeuvres tirées du corpus de l’artiste, dont la majorité n’ont jamais été précédemment exposées au Québec, ainsi que de nouvelles réalisations produites pour l’exposition, « Histoires entrelacées : Carole Frève, artiste du verre » donne à voir l’évolution de chaque thématique à travers les années.

    Née à Gatineau au Québec en 1967, Carole Frève s’établit en 1988 à Montréal. La même année, elle entame un baccalauréat en design industriel à l’Université de Montréal. De ses études en design industriel, Frève retiendra surtout l’importance des différentes étapes de développement de produit, de la conception à la production. C’est au cours de ses études en design industriel que Carole Frève s’initie pour la première fois au travail du verre par la chaleur. Alors qu’elle termine ses études à Espace Verre, ses œuvres sont remarquées par le milieu du verre canadien. Commence alors un parcours professionnel exemplaire qui l’amènera à participer à des stages à l’étranger ainsi qu’à exposer régulièrement ses œuvres originales aux États-Unis. En plus de créer des œuvres sculpturales, l’artiste concevra et produira tout au long de sa carrière des séries de pièces utilitaires qui, par leur format et leur coût réduit, demeurent accessibles à une plus large clientèle.

    Victor Andrus est souffleur de verre, chercheur indépendant et historien de l’art. Après avoir gradué d’Espace Verre à Montréal en 1997, il a été boursier à maintes reprises et ses œuvres font maintenant partie de collections muséales. Au cours de sa carrière, Andrus a combiné sa passion pour le soufflage du verre avec ses intérêts scientifiques en histoire et en anthropologie. Sa thèse de doctorat se concentre sur l’impact d’Expo 67 sur le développement du verre d’art au Québec, au Canada et à l’international. En tant que commissaire, Andrus a proposé plusieurs expositions au Musée des maitres et artisans du Québec (désormais MUMAQ - Musée des métiers d’art du Québec), notamment « Chaud devant ! La naissance du verre d’art au Québec » (2011), « Mutations. Les métiers d’art au Québec » (2015) et « Expo 67 revisitée ! Imaginer 100 ans de métiers d’art » (1997).

    Un catalogue de l’exposition est en vente au musée au prix de 29,95 $ et une application téléchageable gratuite pour une visite guidée sera disponible à compter du 9 novembre.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité