Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    L’OCM dévoile la création de « La Flambeau » pour février 2023

    25 septembre 2021, 00h00

    L’Orchestre classique de Montréal (OCM) collabore, pour la première fois, avec le compositeur canado-haïtien David Bontemps sur un nouvel opéra de chambre intitulé « La Flambeau ». La première mondiale est prévue pour février 2023 et sera présentée dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs à Montréal et à la Hamilton au BrottOpera sous la direction de Boris Brott.

    L’OCM dévoile la création de « La Flambeau » pour février 2023 David Bontemps.Photo: Courtoisie

    Il s’agit d’un premier opéra écrit par David Bontemps, composé au début de la pandémie. Musicalement, il synthétise à l’orchestre et au chant un drame aux thématiques fortes et actuelles : droit des femmes, respect des croyances, dénonciation de la chosification et manipulation des personnes, justice sociale et compassion.

    Cet opéra, pour quatre personnages et orchestre à cordes avec maracas, est tiré de la pièce de théâtre éponyme du poète et dramaturge haïtien Faubert Bolivar. En 2013, cette oeuvre de Bolivar a gagné le Prix spécial Paulette Poujol-Oriol et Georges Corvington des Éditions Henri Deschamps.

    La distribution réunie par L’Orchestre classique de Montréal (OCM) est constituée de la soprano d’origine camerounaise, Suzanne Taffot, la mezzo-soprano canadienne Catherine Daniel, le ténor canado-jamaïcain Paul Williamson, et la basse canadienne Korin Thomas-Smith. La mise en scène est signée par Mariah Inger, comédienne montréalaise depuis trente ans.

    « Je suis très heureux, confie David Bontemps. D’abord, d’avoir eu à composer sur le drame puissant de mon camarade Faubert, une oeuvre qui invite à repenser nos convictions. Puis que mon opéra soit présenté en première mondiale dans ma ville d’adoption par un orchestre si prestigieux. »

    David Bontemps, pianiste et compositeur, est natif d’un Port-au-Prince où les musiques occidentales et les musiques urbaines et traditionnelles haïtiennes se côtoient continuellement. En 2002, il s’établit à Montréal où le musicologue Claude Dauphin le présente comme « la relève des compositeurs haïtiens », et le classera parmi les compositeurs classiques haïtiens de la nouvelle ère dans l’ouvrage « Histoire du style musical d’Haïti », en 2014.

    Dans Le Devoir, le journaliste Yves Bernard utilise ces mots pour le décrire : « David Bontemps est un véritable espoir de la musique créole. Il trace un univers décloisonné en naviguant aussi bien sur les airs du terroir et les chants vaudous que sur le jazz ou les musiques savantes occidentales ou haïtiennes. » Boursier du Conseil des Arts et des Lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada, David Bontemps a composé et enregistré plusieurs CD.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité