Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Le Festival de Lanaudière conclut son édition 2021

    10 août 2021, 21h49

    Le Festival de Lanaudière a conclu cette fin de semaine une édition 2021 couronnée de succès, marquant le retour des concerts de grande envergure devant de grandes foules.

    Le Festival de Lanaudière conclut son édition 2021 Festival de Lanaudière.Photo: Agence BigJaw

    Au total, ce sont plus de 18 000 festivaliers qui ont assisté cet été à la programmation de concerts et récitals en salles du Festival, en plus de son nouveau volet de promenades musicales gratuites.

    Entre le changement des normes de distanciation à plusieurs reprises et la réouverture partielle de la frontière canado-américaine, les surprises ont été nombreuses cet été pour l’équipe du Festival depuis l’annonce de sa programmation, le 17 juin dernier. Or, ces surprises se sont transformées en moments inoubliables : quelques jours après l’assouplissement des frontières, le Festival annonçait un concert retrouvailles avec Kent Nagano, dont les 1500 places se sont envolées en moins 48 heures !

    « Ce succès n’aurait jamais été possible sans l’enthousiasme inconditionnel de notre public et l’ouverture des institutions et artistes avec lesquels nous travaillons, soutient Renaud Loranger, directeur artistique. Cette édition aura démontré le talent exceptionnel de la scène musicale canadienne, en plus de démontrer à quel point nous avons soif d’expériences collectives. Il s’agit en quelque sorte d’une renaissance, tant pour le Festival que pour l’ensemble de la scène musicale québécoise. »

    « Plusieurs moments de cette édition ont été extrêmement émouvants, ajoute Xavier Roy, directeur général. Nous avons reçu d’innombrables témoignages de festivaliers, partenaires, bénévoles et artistes, qui semblent tous avoir été marqués par ce retour à une expérience de concert - presque - normale. C’est une année dont nous nous souviendrons tous ! »

    Faits saillants

    Les quatre dernières semaines ont été témoins de grands moments. La région de Lanaudière a vibré au rythme de onze grands concerts à l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay et cinq récitals dans les plus belles églises de Lanaudière.

    Deux nouveautés cette année ont fait rayonner le Festival au-delà des enceintes habituelles. En effet, une quinzaine de prestations gratuites dans les parcs et l’espace public du Grand Joliette, avec une variété d’artistes extrêmement relevée incluant Vincent Lauzer, Ariane Brisson, Elinor Frey, ont été données. Également, quatre diffusions numériques payantes des grands concerts de la saison ont permis d’aller à la rencontre du public à travers la planète.

    En collaboration avec la Place des Arts et les villes de Joliette, Saint-Charles-Borromée et de Notre-Dame-des-Prairies, le Festival a aussi offert sa 15e édition du cinéma musical avec quatre projections gratuites.

    Retour sur de beaux moments à l’Amphithéâtre

    L’Orchestre symphonique de Montréal a foulé la scène à quatre reprises cette saison. La grande surprise fut sans l’ombre d’un doute le concert dirigé par Kent Nagano avec la soprano Hélène Guilmette. Jacques Lacombe, quant à lui, a proposé trois magnifiques programmes, tantôt accompagné de Mélisandre McNabney, tantôt de Bryan Cheng. Le Choeur de l’OSM - sans son orchestre ! - a couvert des siècles de musique, avec l’amour et la nature en toile de fond, sous la direction du chef Andrew Megill.

    Le Festival a accueilli les Grands Ballets Canadiens qui ont présenté la première mondiale de la chorégraphie « Requiem » d’Andrew Skeels, sur la musique du « Requiem allemand » de Brahms. Les festivaliers ont pu entendre deux concerts des Violons du Roy, sous la direction de Nicolas Ellis, avec le violoniste virtuose canadien Kerson Leong, puis la soprano québécoise Karina Gauvin, l’une des voix les plus auréolées de la planète.

    L’Orchestre Métropolitain et Yannick Nézet-Séguin se sont installés à Lanaudière pour le dernier weekend du Festival. En leur compagnie, Marc-André Hamelin, le « pianiste des pianistes » a livré les cinq concertos de Beethoven en deux soirées consécutives ! Un véritable exploit ! En clôture, l’OM et son chef ont notamment joué la Symphonie « Du Nouveau Monde » de Dvorák, l’une des oeuvres les plus populaires de tout le répertoire, ainsi que la création de la compositrice canadienne Barbara Assiginaak.

    Concerts en églises

    Concept fortement apprécié par un public friand d’un contact plus intime avec les musiciens, les concerts en églises en ont mis plein les oreilles. Le Quatuor Molinaro et Catherine Perrin ont interprété dix Fables de La Fontaine, sur des oeuvres de Jean-Philippe Rameau, Samuel Barber et du compositeur québécois Denis Gougeon.

    La claveciniste Mélisande McNabney a offert un récital intimiste de musique baroque française. La soprano et pianiste canadienne Rachel Fenlon s’est accompagnée lors d’un récital hors du commun avec des mélodies de Schubert, Debussy, Grieg et Messiaen.

    L’incontournable pianiste Charles Richard-Hamelin a joué l’intégrale des Préludes de Chopin, précédée d’oeuvres de Mozart. Il a aussi présenté un récital en duo avec Andrew Wan (violon solo de l’OSM), avec l’intégrale des Sonates pour violon de Schumann.

    Remerciements aux partenaires

    Le Festival de Lanaudière souhaite remercier ses principaux partenaires qui contribuent directement au maintien des hauts standards artistiques et d’accueil de la clientèle : le commanditaire et présentateur Hydro-Québec, en collaboration avec La Presse, le gouvernement du Québec, Tourisme Québec, le gouvernement du Canada, la Ville de Joliette, Desjardins, Yamaha Musique, Power Corporation du Canada, Ratelle, Canimex, la Société de la Place des Arts, la Fondation J.-A. DeSève, la Fondation Azrieli, la Fondation Sandra et Alain Bouchard et finalement, les municipalités de la région, principalement Saint-Charles-Borromée et Notre-Dame-des-Prairies, ainsi que ses nombreux partenaires du domaine de la culture, des médias, de l’hôtellerie et de la restauration.

    Finalement, le Festival de Lanaudière, qui prépare déjà sa 45e saison, remercie son équipe de bénévoles, les Ami(e)s du Festival, pour leur dévouement et la qualité des services offerts à la clientèle.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité