Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Le TDP dévoile les deux premiers spectacles de sa saison 2021-2022

    19 juin 2021, 00h25

    Devant la trop grande excitation du dévoilement complet de sa programmation 2021-2022, le 18 août prochain, le Théâtre Denise-Pelletier (TDP) annonce les deux spectacles qui donneront le coup d’envoi de cette saison tant attendue.

    Le TDP dévoile les deux premiers spectacles de sa saison 2021-2022 « La Métamorphose ».Photo: Courtoisie

    Tout d’abord, la compagnie en résidence Les Productions Menuentakuan, investira la Salle Fred-Barry, du 7 au 25 septembre, avec « alterIndiens » de l’auteur Ojibwé Drew Hayden Taylor, dont la traduction est signée Charles Bender, dans une mise en scène de Xavier Huard. Puis, du 22 septembre au 16 octobre 2021, « La Métamorphose » de Claude Poissant, d’après l’oeuvre de Franz Kafka, verra enfin le jour sur le grand plateau de la Salle Denise-Pelletier. Ces deux audacieuses productions avaient été reportées à la suite des événements de la dernière année. Le TDP est plus qu’heureux de pouvoir leur donner un second souffle cet automne.

    « La Métamorphose »
    Devant l’absurde, qui sommes-nous ?

    Le metteur en scène Claude Poissant a ressorti l’encrier pour flirter à la fois avec le réalisme magique et l’humour de l’auteur de cette oeuvre majeure, publiée à Prague en 1915, et signer une libre adaptation qui décalque le mythique récit de Franz Kafka sur une fin de grande noirceur et un début de tranquille révolution.

    Par un matin gris, Gregor n’arrive pas à sortir du lit pour se rendre au travail. C’est que, pendant la nuit, le jeune homme s’est étrangement transformé en immense insecte. Malgré cet avatar auquel il essaie de s’accoutumer, Gregor reste conscient. Ses parents, sa sœur et tous les autres pourront-ils vivre avec cette soudaine mutation en apparence irrémédiable ? Face à l’impossible, devant l’absurde, qui sommes-nous ? Que devenons-nous ?

    « Au-delà du récit, ce qui aussi est surréaliste, c’est que tant de lectrices et de lecteurs trouvent une lumière dans cette histoire si sombre et que ce monstrueux insecte interpelle tant de gens qui en prolongent, depuis plus d’un siècle et à jamais, la vie, la mort et la solitude. » - Claude Poissant, metteur en scène

    « La Métamorphose »

    • à la Salle Denise-Pelletier du 22 septembre au 16 octobre 2021
    • D’après l’oeuvre de Franz Kafka
    • Texte et mise en scène Claude Poissant
    • Avec Alex Bergeron, Myriam Gaboury, Marie-France Lambert et Alexander Peganov
    • Concepteur·rice·s : Marie-Hélène Dufort (assistance à la mise en scène), Pierre-Étienne Locas (scénographie), Marc Senécal (costumes), Renaud Pettigrew (éclairages), Philippe Brault (conception sonore), Florence Cornet (maquillages) et Caroline Laurin-Beaucage (mouvement).

    « alterIndiens »
    Une oeuvre sur la dissidence

    Gabriel est un jeune homme rêvant d’écrire le premier best-seller de science-fiction autochtone ; quant à Corinne, d’origine juive et de onze ans son aînée, elle enseigne la littérature autochtone à l’université. Ce soir-là, sans l’ombre d’une consultation, sont invités à la table du couple, des amis. Les invités à cette soirée représentent deux clichés sociaux à l’extrême l’un de l’autre, soit : les « chums » autochtones activistes radicaux de Gabriel et les amis intellectuels environnementalistes et végétaliens de Corinne.

    Au menu de cette satire de nos différences culturelles irréconciliables, de la viande d’orignal et une lasagne végétalienne. Tout est en place pour le déploiement de cette comédie de situation.

    Avec cette sitcom politique, « alterIndiens » ouvre les barrières culturelles et laisse entrer avec son humour doux-amer l’effronterie comme l’indignation. Alors que les deux dernières productions de cette jeune compagnie, Muliats et Là où le sang se mêle, ont pu jouir d’un succès qui leur a permis de jouer partout sur le territoire du Québec et du Canada, cette comédie suscite déjà beaucoup d’intérêt et promet de percer plus d’une bulle de consensus.

    « À mes yeux, "alterIndiens" est une oeuvre sur la dissidence. Drew Hayden Taylor est l’un de ces auteurs qui, grâce à ses fines stratégies humoristiques, réussit à transmettre des idées qui dérangent tout le monde. On dirait presque qu’il propose que le gouffre qui nous sépare les uns des autres est notre unique lien. Mais Taylor en propose davantage, ce qui nous lie ou nous délie existe certainement à bien des endroits, mais absolument pas là où nous le souhaitons. » - Xavier Huard, metteur en scène

    « alterIndiens »

    • à la Salle Fred-Barry du 7 au 25 septembre 2021
    • Texte : Drew Hayden Taylor
    • Traduction : Charles Bender
    • Mise en scène : Xavier Huard
    • Avec : Marie-Josée Bastien, Charles Bender, Charles Buckell-Robertson, Violette Chauveau, Étienne Thibeault et Lesly Velázquez Collaborateur-rice-s : Xavier Mary et Meky Ottawa (scénographie et costumes), Gonzalo Soldi (éclairages), Étienne Thibeault (musique), Jasmine Kamruzzaman (Assistance à la mise en scène et régie), Jean-Christian Gagnon (directeur technique) et Alexandre Colpron (directeur de production)

    Les billets pour ces deux spectacles qui ouvriront la 58e saison du TDP seront disponibles pour la vente dès le 19 août à midi. La programmation complète de la saison 2021-2022 sera dévoilée lors du lancement en ligne, le 18 août prochain.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité