Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    La deuxième saison de #RAPELLES est disponible

    14 juin 2021, 10h00

    Dans la foulée d’une première saison fort bien accueillie, #RAPELLES s’amène avec une seconde mouture à la portée internationale, doublée d’un nouvel EP à paraître le 11 juin sur toutes les plateformes via la bannière STE-4.

    La deuxième saison de #RAPELLES est disponible Nehuda, Saskya, Hua Li.Photo: Courtoisie

    Depuis son coup d’envoi en mars 2021, #RAPELLES fait du bruit tant à la radio et à la télé nationale que sur les blogs spécialisés, dédiés au hip hop (HHQC, Le Journal du Hip Hop, Onze, Le Warm Up, Le Rapologue pour ne nommer que ceux-là) et c’est très bien ainsi. Tandis que le succès médiatique de la saison 1 aura stimulé un dialogue important et nécessaire quant à la place des femmes dans le rap keb, la saison 2 voit encore plus loin en repoussant cette fois-ci la barrière physique. Se joignent maintenant aux artistes de la première vague—les brillantes MCM, MeryemSaci, OneNessa, Ruby, Kella et Sydanie — sept nouvelles voix fortes, venues d’ici et d’ailleurs. Un flambeau se passe aujourd’hui.

    Initié par le réalisateur et producteur Vincent Egret (Dubmatique, Rainmen) et ses complices chez STE-4, #RAPELLES met en exergue treize artistes. En tout, treize femmes d’un même mouvement. Treize femmes bien différentes, unies par le rap et le hip-hop. Treize femmes au bagage unique et animées par cette envie de défoncer les barrières. Avec en son cœur cette volonté de marquer les esprits et d’élargir le spectre du hip-hop hexagonal dominé par un genre, #RAPELLES est un projet prônant la liberté d’expression, la diversité et la prise de paroles égalitaires.

    Une seconde saison grandiose

    S’ouvrant sur l’implacable « Que du love » défendue par Le Juiice, ensorcelante sensation du rap français aux influences trap et afro américaines, la proposition continue d’en imposer sur son second volume. Avec la subversive mi-militante, mi-rappeuse, mi-chinoise Hua Lia (« Diving »), Nehuda (« Ma déesse »), artiste d’origine guyanaise découverte à « The Voice » et qui cumule les vues et les écoutes par millions, l’as de moody rap et du français dans sa forme cognante Moon’A (« Aventador »), l’autoproclamé petit boy de la musique ivoirienne Zekwon (« Guerrier »), la française et électro-urbaine Preston (« Mojo ») à la signature des plus léchées et Saskya (« No More »), jeune artiste basée dans le sud de la Floride et dont le rayonnement s’étend jusqu’en Europe et en Haïti, on nage dans ce que le hip hop, la musique urbaine et le rap inspirent de mieux. À commencer par la liberté et surtout, le fait d’exister, sans s’excuser.

    Encore plus de titres puissants, encore plus de talents à découvrir ou redécouvrir et d’histoires à partager. Le combat n’est pas terminé. Fortes et fières les artistes de #RAPELLES demeurent au front.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité