Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Le FNC programme 110 courts métrages issus de 30 pays

    1er octobre 2019, 00h05

    Le Festival du nouveau cinéma (FNC) a dévoilé les courts métrages qui composent la programmation de sa 48e édition qui se tiendra du 9 au 20 octobre prochain. Avec plus de 110 films issus d’une trentaine de pays, la sélection fera la part belle aux réalisateurs établis autant qu’émergents et dont le travail s’est démarqué au cours des derniers mois dans le circuit des festivals internationaux.

    Le FNC programme 110 courts métrages issus de 30 pays Léïa Scott.Photo: «Jarvik»

    De nombreux titres de réalisateurs établis qui se sont distingués lors de leur passage à Cannes, Berlin et Venise plus tôt cette année, mais aussi des titres de talents émergents, créateurs d’oeuvres fortes et singulières : voici la promesse de cette 48e édition du côté des films courts.

    Au programme donc, entre autres : « Darling » de Saim Sadiq, gagnant du meilleur court métrage à la Mostra de Venise ; « Ruby » de Mariana Gaivāo, lauréate du Loup Argenté au FNC en 2012  ; « Electric Swan » de la Grecque Konstantina Kotzamani, présenté à la Mostra de Venise  ; « Please Speak Continuously and Descrive your Experience as They Come to You » de Brendan Cronenberg  ; ou, encore, « Les extraordinaires mésaventures de la jeune fille de pierre » de Gabriel Abrantes présenté à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes cette année.

    Mais aussi le retour de cinéastes audacieux au festival tels que Chloé Robichaud avec « Delphine » présenté à la Mostra de Venise  ; Marie Losier avec son moyen métrage « Felix in Wonderland », Emilie Mannering lauréate au FNC avec « STAR » en 2015 qui revient présenter « Jarvik » ; le Thaïlandais Korakrit Arunanondchai avec « No History in a Room Filled With People With Funny Names 5 », projet dont le troisième épisode avait été primé au FNC en 2017 ; les films de Théodore Ushev, « Vivaldi Winter » et « The Physics of Sorrow », ce dernier ayant reçu la mention spéciale du meilleur court métrage canadien au TIFF ; et enfin Scott Fitzpatrick (gagnant du Prix Dada au FNC en 2018) avec « Fift Metacarpal ».

    Rencontre avec le public

    Ayant toujours à coeur de provoquer la rencontre et le dialogue entre les créateurs et le public, le festival offrira aux spectateurs des discussions autour du format court sur des thèmes aussi variés que la diffusion, la réalisation ou le cinéma autochtone. Ainsi, le 13 octobre à 17h15, les festivaliers pourront découvrir l’univers autant pince-sans-rire qu’engagé du réalisateur autochtone Darryl Nepinak. Après s’être retiré un temps du cinéma, ce dernier y revient pour réaliser une dizaine de courts métrages pour l’ONF. La discussion sera animée par Serge Abiaad, distributeur chez La Distributrice de Films. Le 14 octobre à 17h, le public pourra voir le travail de Caroline Poggi et Jonathan Vinel, jeunes réalisateurs français dont le premier long métrage « Jessica Forever » a été présenté au TIFF en 2018. La présentation de quatre de leurs courts métrages sera suivie d’une discussion, en duo, animée par Émilie Poirier, programmatrice au Festival. Enfin, toujours le 14 octobre, à 19h15, le FNC présentera un programme de courts métrages expérimentaux conçu par Jaime Manrique du festival colombien Bogoshorts.

    Les jurys

    Trois personnalités différentes composeront le jury de chacun des prix décerné lors de la Remise de prix des courts métrages le mardi 15 octobre à 20h à l’Agora Hydro-Québec du Coeur des sciences de l’UQÀM.

    Le jury de la Compétition internationale, qui remettra le Loup Argenté, sera composé de Meryam Joobeur, réalisatrice et lauréate du Grand Prix Focus FNC et du Prix du Public en 2018  ; Fanny-Laure Malo, productrice  ; et Raphaël Ouellet, lauréat du Grand Prix Focus au FNC en 2016. Le jury de la Compétition nationale, qui remettra le Grand Prix (présenté par CineGround), sera composé de Anne Gaschütz, directrice adjointe du Festival de Dresden  ; Sanghoon Lee, programmateur au festival international du court métrage de Busan et Enrico Vannucci, programmateur pour la Mostra de Venise. Enfin, le jury des Nouveaux alchimistes remettra trois Prix : le Dada national (présenté par Main Film), le Dada international (présenté par Mubi) et le prix de la meilleure animation. Il sera composé du réalisateur John Blouin  ; de Jaime Manrique, directeur artistique de Bogoshorts et de l’artiste multidisciplinaire Mégane Voghell.

    L’ensemble de la programmation des courts métrages du 48e Festival du nouveau cinéma est accessible en ligne.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité