Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Violences sexuelles : Luc Besson mis en cause par cinq autres femmes

    4 décembre 2018, 07h20
         |      Article rédigé par Alexis Gagnon.

    En France, Luc Besson est l’une des figures de l’industrie cinématographique les plus en difficulté suite à la libération de parole du mouvement #MoiAussi / MeToo. Le cinéaste fait face à de nouvelles accusations.

    Violences sexuelles : Luc Besson mis en cause par cinq autres femmes Luc Besson .Photo: World Economic Forum sous licence CC

    Aux plaintes d’agressions sexuelles déposées en mai et juillet s’ajoutent maintenant au dossier de Besson cinq nouveaux témoignages concernant des « comportements sexuels inappropriés ». On recense à présent neuf femmes accusant le réalistateur et producteur à la tête d’EuropaCorp et fondateur de l’École de la Cité.

    Actrice, mannequin, étudiante, les profils sont variés, mais l’âge des victimes présumées est invariablement « très jeune », rapporte le journal Médiapart dans une enquête publiée il y a quelques jours. Les faits reprochés vont de l’attouchement au viol. Le cinéaste de 59 ans aurait usé de sa position de pouvoir pour pratiquer la manipulation, notamment en faisant miroiter l’embauche pour un rôle ou un emploi, ou encore en menaçant de sévir ou de nuire à la carrière de ces femmes.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité