Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    « Première année » de Thomas Lilti : sortie en salle le 14 septembre

    12 septembre 2018, 00h05

    EyeSteelFilm Distribution prépare la sortie du nouveau film de Thomas Lilti (« Médecin de Campagne », « Hippocrate »), « Première année » mettant en vedette Vincent Lacoste (« Hippocrate », « Les Beaux Gosses », « Victoria », « Plaire, aimer et courir vite ») et William Lebghil (« Voyez comme on danse », « Le Sens de la fête »).

    « Première année » de Thomas Lilti : sortie en salle le 14 septembre Vincent Lacoste, William Lebghil.Photo: «Première année»

    Quatre ans après « Hippocrate », Vincent Lacoste et le réalisateur Thomas Lilti refont équipe pour un film en lien avec l’univers de la médecine. Après avoir plongé les spectateurs dans la vie d’un jeune interne en médecine, le réalisateur lève aujourd’hui le voile, avec « Première année », sur la difficulté des études et le parcours semé d’embuches des aspirants médecins. « Première année » nous plonge donc cette fois dans la folle compétition de l’examen d’entrée au concours de médecine en France.

    Synopsis : Antoine (Vincent Lacoste) entame sa « Première année » de médecine pour la troisième fois. Benjamin (William Lebghil) arrive directement du lycée, mais il réalise rapidement que cette année ne sera pas une promenade de santé. Dans un environnement compétitif violent, avec des journées de cours ardues et des nuits dédiées aux révisions plutôt qu’à la fête, les deux étudiants devront s’acharner et trouver un juste équilibre entre les épreuves d’aujourd’hui et les espérances de demain.

    Contrairement à ses deux précédents films, « Première année » n’est pas directement un long métrage sur l’exercice de la médecine. Ce qui intéressait Thomas Lilti ici réside dans la jeunesse et la façon dont le système ne fait rien pour les aider et les mettre en valeur. Le réalisateur confie : « Je voulais raconter la violence et l’épreuve que sont ces grands concours qui déterminent toute une vie. Cette première année de médecine, complètement folle où on ne vit plus que pour quelques heures dans un centre d’examen, je l’ai vécue. La médecine n’est pas, ici, un prétexte mais plutôt un "contexte", une porte d’entrée qui doit permettre aux spectateurs de comprendre très vite le but des personnages. Un moyen de parler de cette "hyper compétition" dans laquelle notre époque nous oblige à vivre. On sort à peine du lycée et déjà le système des études supérieures nous met en compétition, nous classe, nous oppose. »

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité