Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    « Les Siestes Musicales » et « Les Escales Sonores » à l’Insectarium

    10 juillet 2014, 00h05
         |      Article rédigé par Le Lien MULTIMÉDIA.

    Cet été, dans le cadre de sa programmation « Dépêchez-vous de ralentir », Espace pour la vie propose, en collaboration avec Les Escales Improbables de Montréal, une expérience poétique invitant à la détente dans les jardins de l’Insectarium de Montréal.

    « Les Siestes Musicales » et « Les Escales Sonores » à l’Insectarium «Les Siestes Musicales».Photo: Les escales improbables de Montréal

    Tous les samedis après-midi, depuis le 21 juin et durant tout l’été, « Les Siestes Musicales » s’étendent en compagnie des libellules, des coccinelles et des papillons. En août, des alcôves musicales, « Les Escales Sonores », proposent un parcours sonore pour visualiser l’invisible. Pour la directrice des Escales Improbables, Sylvie Teste, « l’art donne ainsi un nouvel éclairage à la nature, à la fois intimiste et ouvert, comme si nous étions dans un grand salon, loin de nos préoccupations quotidiennes ».

    Grâce à ces deux programmes, l’Insectarium et Les Escales Improbables vous invitent à la farniente : instants de ralentissement bienfaiteur, pour entendre, d’écouter et voir avec des antennes largement déployées.

    Les Siestes Musicales au royaume des insectes
    Tous les samedis, du 21 juin au 30 août, de 13 h 30 à 16 h. Tous les samedis après-midi, on prend le temps de faire une pause au beau milieu du jardin de l’Insectarium, pendant une Sieste Musicale, à la découverte d’une programmation riche signée Antoine Bédard, composée de musiques éclectiques jouées par des musiciens au cœur du public. Allongé sur une chaise ou dans l’herbe, on admire les insectes de la saison et on s’éloigne ainsi de l’agitation du monde extérieur pour mieux se reconnecter au calme de la nature tout en découvrant des artistes émergents et établis (chanson, électro, folk, jazz, musique du monde, etc.) qui nous livrent des versions intimistes de leurs œuvres.

    Juin

    21- Le temps où la libellule, une belle iridescente, fait tourner les têtes.
    Forêt – Voix et guitare

    Thanya lyer – Voix, piano, violoncelle et contrebasse
    Trio Huu Bac – Piano, contrebasse, erhu, quena et dan bau 28 - Le temps où l’on regarde la luciole, ce lumineux noctambule.

    Zachary Gray – Voix, ordinateur et guitare
    Tristan Malavoy – Voix et guitare
    Martin Tétreault

    Juillet

    5 - Le temps où la coccinelle, championne de lutte biologique, repère tous les pucerons à l’horizon.

    Roger Tellier-Craig – Synthétiseurs
    Ludo Pin – Voix et guitare
    thisquietarmy – Guitare et effets

    12 - Le temps où l’on contemple le bleu argenté, petit papillon nacré qui se distingue par ses ocelles.

    Olivier Girouard
    Boundary – Synthétiseurs
    Zachary Gray – Voix, ordinateur et guitare 19 - Le temps où l’on admire la belle-dame, un papillon à la beauté mystifiante.

    Navet Confit – Voix, guitare acoustique, beatbox et tape loops
    Catherine Leduc – Guitare, voix, clavier, basse et batterie
    Roger Tellier-Craig – Synthétiseurs

    26 - Le temps où l’on braque le regard sur le ballet aérien d’une libellule brillamment colorée.

    Thanya lyer – Voix,piano, violoncelle et contrebasse
    Catherine Major – Voix et clavier
    Alexis O’Hara – Voix et effets

    Août

    2 - Le temps où l’on découvre l’inoffensive tipule qui ressemble à un gros moustique.

    Émilie Proulx – Guitare, voix, percussions, etc.
    Josianne Paradis – Voix et piano
    Philippe B – Voix et guitare

    9 - Le temps où l’on examine le bourdon, un cousin de l’abeille, à la silhouette trapue et au corps velu.

    Joëlle Saint-Pierre – Vibraphone, piano et guitare
    Navet Confit – Voix, guitare acoustique, beatbox et tape loops
    10 000 Horses – Voix, synthétiseurs et ukulele

    16 - Le temps où l’on observe le longicorne de l’asclépiade, dont la coloration vive lance un avertissement aux prédateurs.

    Josianne Paradis – Voix et piano
    Olivier Alary
    Tristan Malavoy – Voix et guitare

    23 - Le temps où l’on contemple la piéride du chou, papillon blanc gracieux que la capucine repousse loin de son repas préféré.

    thisquietarmy – Guitare et effets
    Émilie Proulx – Guitare, voix, percussions, etc.
    Martin Tétreault

    30 - Le temps où l’on découvre le monarque, ce grand migrateur, roi des papillons du Québec.

    Éveline Grégoire-Rousseau – Voix et harpe
    Nathalie Cora
    Pierre-Yves Martel

    *Les instruments mentionnés sont sujets à changement selon la prestation offerte par les artistes

    « Les Escales Sonores » (août) Tout au long du mois d’août, « Les Escales Sonores » offrent la traversée de quatre environnements où art sonore, design et nature enveloppent les visiteurs, au gré du passage d’une alcôve à l’autre. Leur design, spécialement étudié pour se fondre dans la nature permet de s’immerger pleinement le temps d’une courte pause.

    Cette coproduction franco-québécoise réunit quatre compositeurs : les Québécois Alexis Bellavance et Christian Calon, avec la participation de l’artiste visuel Phil Allard ; et les Français Hervé Birolini et Philippe Le Goff, en collaboration avec l’École supérieure des arts et du design de Reims.

    Espace pour la vie regroupe sur un même site le Jardin botanique, le Biodôme, l’Insectarium et le Planétarium Rio Tinto Alcan. Ces quatre institutions prestigieuses de la Ville de Montréal forment le plus important complexe en sciences de la nature au Canada. Ensemble, elles amorcent un mouvement audacieux, créatif et urbain, qui repense le lien entre l’humain et la nature, et cultive une nouvelle façon de vivre.

    Les Escales Improbables de Montréal, menées par la musicologue et musicienne Sylvie Teste, développent et font vivre une conception pluridisciplinaire, créative et sociale de la place de l’art dans la vie des citoyens depuis 2004. Au fil des ans, Les Siestes Musicales et Les Escales Sonores ont ravi les différents publics en poétisant le rapport de l’humain à l’urbanité.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité