CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    La Fonderie Darling poursuit son cycle de performances avec match nul de Doux soft club match nul. Photo: doux soft club

    La Fonderie Darling poursuit son cycle de performances avec match nul de Doux soft club

    10 juillet 2024, 00h05
         |     

    La Fonderie Darling poursuit son cycle de performances avec match nul du collectif Doux soft club. Cette troisième soirée du cycle de performances articulées autour de l’haptique invite doux soft club, qui propose au public de plonger dans l’univers sportif en questionnant le toucher par la matière et le mouvement du tissu sur le corps.

    Par le mouvement et la matérialité, le collectif propose une confrontation tout en douceur qui se concentre sur les sensations et les ressentis corporels. La soirée se termine sur un DJ set Funk House de Joyce Joumaa.

    Déroulé :

    • 18h : match nul, par une performance de doux soft club
    • 20h30 : DJ set par Joyce Joumaa
    • Bar-terrasse ouvert jusqu’à 22h
    • Lieu : Fonderie Darling, 745 rue Ottawa, Montréal (Québec) H3C 1R8

    match nul, est une performance qui prend la forme d’une séance sportive ludique, entre les différent·e·s membres du collectif du doux soft club. Des ballons ergonomiques bleus sont employés par les joueur·euse·s et mènent à des explorations sportives prenant la forme d’un duel doux. Par l’emploi de positions verticales ou horizontales des corps, de jeux d’accélération et de décélération, de trajectoires aux géométries variables, d’échanges de balles, match nul se détermine comme un espace d’entraide et de bienveillance où il n’y a ni vainqueur ni perdant·e.

    Le doux soft club est un collectif d’artistes-commissaires rassemblant les pratiques artistiques du duo Pénélope et Chloë, Mariane Stratis et Marion Paquette. Les quatre artistes se sont rencontré·e·s au baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal (2012). C’est à travers de nombreux échanges et le désir de voir évoluer leurs pratiques ensemble qu’est né le doux soft club (2017). Animé par un désir de cohésion, le collectif voit comme essentiel le rapprochement des visions plurielles. Le club est une structure souple qui invite à des collaborations complices pour mieux partager, échanger, s’influencer. Le travail du doux soft club est diffusé au Canada dans le cadre d’expositions solo, dont à Vrille Art Actuel (La Pocatière, 2023), à la Fondation Phi pour l’Art Contemporain (Montréal, 2022), AXENÉO7 (Gatineau, 2019) et Verticale (Laval, 2021, 2019), et lors d’expositions collectives.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Québec Quantique rejoint Distriq

    Québec Quantique rejoint Distriq

    Suite
    13 juillet 2024, 10h55