Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    [Vu au FNC] Dans les villes

    22 octobre 2006, 11h04
         |      Article rédigé par Yves Tremblay.

    La réalisatrice Catherine Martin faisait l’objet d’une rétrospective à la Cinémathèque québécoise fin septembre, où on présentait cinq de ses films : Nuits d’Afrique, Les Fins de semaines, Les Dames du 9e, Océan et Mariages. Au même moment, elle lançait sa dernière fiction, Dans les villes, au festival international de Toronto. Enfin le film arrive... en ville !

    [Vu au FNC] Dans les villes

    Avec de puissants comédiens (Hélène Florent, Robert Lepage et Hélène Loiselle, entre autres) Dans les villes compose un tableau vibrant de citadins mélancoliques. Par une espèce de hasard poétique, une solitaire protectrice des arbres en vient progressivement à faire la rencontre de trois voisins en détresse : une septuagénaire qui n’a jamais connu l’amour, une dépressive au bord du suicide et un non-voyant (Robert Lepage, magnifique) qui prend des photos.

    Avant la projection, Catherine Martin explique que son film veut redonner la place aux belles choses, surtout les petites. Bien qu’elle prend un ton aussi sombre que sobre, nul doute qu’elles s’avèrent immenses et radieuses sur grand écran : que ce soit les feuilles jaunes de ces arbres d’automne qui reviennent comme un thème, les musiques de violoncelle et de piano tout en retenue, ou encore cette tendre humanité et ces émouvants gestes de sincère compassion. La triste toile des esseulés urbains donne lieu au personnage central de nous montrer de grandes leçons d’empathie.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité