Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Indice de santé mentale TELUS : 42 % des travailleur·euse·s se sentent épuisé·e·s après le travail Fatigue. Photo: Zohre Nemati via Unsplash

    Indice de santé mentale TELUS : 42 % des travailleur·euse·s se sentent épuisé·e·s après le travail

    13 juin 2024, 00h30
         |     

    TELUS Santé a publié son Indice de santé mentale, accompagné de rapports relatifs à la santé mentale des travailleur·euse·s au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Europe, à Singapour, en Nouvelle-Zélande et en Australie. Le rapport pour le Canada révèle que 42 % des travailleur·euse·s se sentent mentalement ou physiquement épuisé·s· au terme de leur journée de travail.

    Une charge de travail excessive est la principale cause d’épuisement professionnel citée. Le rapport révèle également que 33 % des travailleur·euse·s estiment que l’intelligence artificielle (IA) aura des effets positifs dans leur secteur d’activité.

    « La progression de l’IA engendrera sans nul doute des bienfaits considérables, d’une ampleur potentiellement équivalente à ceux qu’a pu générer l’avènement de l’ère industrielle ou de l’ère Internet, affirme Paula Allen, directrice mondiale, Recherche et connaissance de la clientèle, TELUS Santé. Les organisations ont l’occasion de faire participer leurs employés à cette évolution en veillant à ce qu’ils aient un accès rapide aux outils d’IA et à la formation nécessaire, ainsi qu’en leur permettant d’explorer sans tarder cette technologie pour découvrir en quoi elle peut leur être professionnellement bénéfique. Pour susciter l’adhésion des gens à ce changement comme à tout autre, le mieux est de les amener dès le départ à y adhérer, à saisir les possibilités qu’il recèle et à y contribuer. »

    L’Indice de santé mentale TELUS révèle également ce qui suit :

    • Dix-sept % des travailleur·euse·s songent à renforcer leurs compétences en matière d’IA.
    • Les gestionnaires et les travailleur·euse·s plus jeunes sont au moins deux fois plus nombreux à envisager de renforcer leurs compétences en matière d’IA que les gestionnaires et les travailleur·euse·s de plus de 50 ans.
    • Les personnes qui ont des enfants sont près de deux fois plus nombreuses que celles qui n’en ont pas à songer à renforcer leurs compétences en matière d’IA.
    • Près de la moitié des travailleur·euse·s estiment que l’IA aura une incidence positive sur les soins de santé.
    • Les travailleur·euse·s de moins de 40 ans sont près de deux fois nombreux·ses que ceux de plus de 50 ans à avoir du mal à se motiver pour accomplir leurs tâches professionnelles.

    TELUS est à l’avant-garde en matière d’intégration et d’évolution de l’IA et des technologies génératives au profit de ses activités, des membres de l’équipe et des échanges avec les clients. En favorisant une culture de l’innovation et du perfectionnement professionnel, TELUS permet aux membres de son équipe d’adopter et d’expérimenter ses outils d’IA dans un contexte sûr et sécurisé, sans craindre de commettre des erreurs. TELUS met tout en œuvre pour se doter d’un effectif compétent qui maîtrise l’IA, afin d’exploiter pleinement le potentiel de celle-ci en matière d’innovation et de croissance.

    « Il est clair qu’une partie non négligeable des employés souffrent d’un manque de motivation et d’épuisement professionnel, affirme le Dr Matthew Chow, chef des services en santé mentale, TELUS Santé. Les problèmes personnels, une charge de travail excessive et le manque de reconnaissance comptent parmi les facteurs qui contribuent à l’épuisement professionnel. L’introduction judicieuse et responsable d’outils d’IA au sein des organisations peut aider les employeurs à réduire le nombre de tâches répétitives et à faible valeur ajoutée dans le but d’alléger les charges de travail excessives. Elle peut également permettre aux employés de prendre part à des projets stratégiques innovants, plus pertinents et productifs. La création d’un milieu de travail solidaire est en outre essentielle. En priorisant le bien-être des employés, en leur offrant un soutien adéquat et en favorisant une culture saine, les organisations permettent aux membres de leur équipe d’éviter l’épuisement professionnel et de s’épanouir au travail. »

    Bien que nombre d’entreprises offrent des programmes d’aide aux employés et à la famille (PAEF), qui peuvent contribuer au soutien des employés présentant au moins un signe d’épuisement professionnel, une étude de TELUS Santé révèle que, au Canada, deux travailleur·euse·sur cinq ne savent pas ce qu’est un PAEF. Les scores de santé mentale des travailleur·euse·s qui ignorent en quoi consiste un PAEF ou qui indiquent que leur employeur n’en offre aucun sont inférieurs d’au moins trois points à ceux des travailleur·euse·s qui bénéficient d’un PAEF.

    En avril 2024, les scores de santé mentale des régions et pays suivants s’établissaient comme suit :

    • Canada : 64,0
    • États-Unis : 71,0
    • Royaume-Uni : 64,6
    • Europe : 62,0
    • Australie : 62,5
    • Nouvelle-Zélande : 60,6
    • Singapour : 62,9

    L’Indice de santé mentale TELUS est fondé sur un système de notation qui convertit les réponses individuelles en valeurs ponctuelles. Les valeurs ponctuelles les plus élevées sont associées à une meilleure santé mentale et à un moindre risque de présenter des problèmes de santé mentale. Les scores entre 0 et 49 correspondent à une santé mentale à risque, les scores entre 50 et 79 correspondent à une santé mentale précaire et les scores entre 80 et 100 correspondent à une santé mentale optimale.

    L’Indice de santé mentale TELUS de juin 2024 comporte également des données relatives à la productivité et à la motivation au travail, ainsi qu’aux degrés d’épuisement professionnel et aux causes de ce dernier.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    « Waitress » : déjà 50 000 billets vendus

    « Waitress » : déjà 50 000 billets vendus

    Suite
    19 juillet 2024, 00h00
    Marsö prépare le terrain pour un deuxième album

    Marsö prépare le terrain pour un deuxième album

    Suite
    18 juillet 2024, 03h00
    Virginie B offre une pop décomplexée

    Virginie B offre une pop décomplexée

    Suite
    18 juillet 2024, 02h30
    IKEA Canada implante les bornes de recharge de Cléo

    IKEA Canada implante les bornes de recharge de Cléo

    Suite
    18 juillet 2024, 00h30