CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • Marketing
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d’experts
  • Exclusifs
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    André d’Orsonnens reçoit le prix Camille-Laurin Dominique Malack, André d’Orsonnens, Jean-François Roberge. Photo: OQLF

    André d’Orsonnens reçoit le prix Camille-Laurin

    31 mai 2024, 14h36
         |     

    Le président du conseil et chef de la direction de Druide informatique, André d’Orsonnens, a reçu le prix Camille-Laurin lors du Gala des Mérites du français 2024 tenu hier, à Montréal. Plus haute distinction décernée par l’Office québécois de la langue française, ce prix récompense des personnes influentes dont l’engagement remarquable, le sens de l’initiative et les réalisations significatives concourent à assurer la présence et le rayonnement du français au Québec.

    Diplômé en droit de l’Université de Montréal, André d’Orsonnens est admis au Barreau du Québec en 1984. Avec ses associés Éric Brunelle et Bertrand Pelletier, il fonde Druide informatique en 1993 dans le but exprès de créer Antidote, le premier véritable logiciel d’aide à la rédaction du français constitué d’un correcteur grammatical avancé, de riches dictionnaires et de guides linguistiques détaillés. Il fait alors le choix d’une vie : celui de se donner corps et âme à la promotion d’un français de qualité.

    Année après année, cet infatigable amoureux de la langue française monte sur les scènes à la rencontre d’auditoires de tout âge. Dictées, débats oratoires, marathons d’écriture, conférences, concours d’éloquence, d’épellation et de création littéraire, on ne compte plus les activités auxquelles il participe pour mettre en valeur notre langue. M. d’Orsonnens est également cofondateur et président du conseil des Éditions Druide, une maison qui publie de la littérature et des ouvrages de référence depuis 2011. De même, son action bénévole est entièrement dédiée au français et à l’éducation.

    Après dix ans comme administrateur, M. d’Orsonnens est maintenant gouverneur de la Fondation Paul Gérin-Lajoie, un organisme voué à l’éducation pour tous et à la valorisation de la langue française. Il s’implique particulièrement dans la fameuse Dictée P.G.L. qui a rejoint cette année près de trois-millions d’élèves du primaire dans non moins de six pays. Il est aussi membre du conseil d’administration de la Fondation pour l’alphabétisation, dont la mission est de soutenir les enfants et les adultes du Québec dans le développement et le maintien de leur capacité à lire et à apprendre. Il est également président du conseil de l’École des entrepreneurs du Québec.

    Enfin, M. d’Orsonnens préside le comité de direction de la Chaire de recherche sur les apprentissages fondamentaux en littératie créée en 2022 grâce à un don d’un million de dollars de Druide informatique à la Fondation de l’UQAM pour contrer les difficultés d’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

    « Ce prix Camille-Laurin, je le partage avec tous les druides, en commençant par mes associés Éric Brunelle et Bertrand Pelletier », confie l’heureux lauréat. « Car il est indéniablement lié aux succès de notre logiciel Antidote qui vient en aide à des millions de personnes, partout dans le monde. »

    Druide informatique est une société spécialisée en intelligence artificielle linguistique depuis 1993. Elle produit et commercialise Antidote, le plus grand logiciel d’aide à la rédaction du français et de l’anglais, ainsi que Tap’Touche, le célèbre logiciel d’apprentissage de la frappe au clavier. En plus de ces applications, son équipe commerciale distribue les livres des Éditions Druide, une filiale dont la mission est de publier de la littérature et des ouvrages de référence.

    Sur la photo : André d’Orsonnens (au centre) accompagné de Dominique Malack, présidente-directrice générale de l’Office québécois de la langue française, et de Jean-François Roberge, ministre de la Langue française.

    Sur le même sujet

    Intéressé.e à reproduire un article, une photo ou une vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier un article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroie encore plus de visibilité

    Sous réserve que les droits sur les contenus que vous souhaitez reproduire (textes, photos ou vidéos) nous appartiennent.

    DERNIERS ARTICLES

    Québec Quantique rejoint Distriq

    Québec Quantique rejoint Distriq

    Suite
    13 juillet 2024, 10h55